Blog Perla Negra BCN
Partagez:

Entretien avec Agata
Interview

Entretien avec Agata

mardi 15 avril 2014

C’est déjà le printemps, le changement de saison c’est ressenti à la Perla Negra BCN ?

C’est encore trop tôt, car on ne fait que y entrer, mais si c’est comme les deux dernières années, normalement on se rend compte qu’ils viennent beaucoup plus de clients, pas seulement les week-ends mais aussi entre semaine. On dirait qu’avec la chaleur les hommes aiment sortir plus souvent à dîner ou à prendre un verre et avoir un rendez-vous, et non pas terminer de travailler et aller à la maison, normal, non ? Je crois qu’on doit gagner de l’argent pour bien s’amuser.

On peut dire que vous voyez en vos clients une récupération et une possibilité de dépenser plus d’argent qu’avant ?

Bon, le secteur du sexe en est un qui souffre moins de les autres, spécialement les prostituées, car les clients ont l’habitude d’être des hommes d’argent et ils ne renoncent pas à leur rendez-vous mensuelle avec leurs prostituées. Peut-être qu’ils s’enlèvent d’autres luxes mais pas celui-ci. Une bonne éjaculation, une bonne fellation, ça les maintient.

Quel genre de clients a l’habitude de prendre rendez-vous avec vous quand se sont les périodes de vacances et que l’on travaille moins ?

Un cadre supérieur travaille toujours, et il veut toujours baiser car il est très stressé et, comme je l’ai dis avant, il ne renonce pas à ses luxes, que sont un dîner, des verres et une belle fille qui lui fera une bonne fellation et plus encore. Après, il y a le touriste, qui laisse sa famille un moment et vient à prendre un verre au bar de la Perla Negra BCN. Même si, cela n’est pas très important que se soit un cade supérieur ou un touriste, parce qu’au final ils veulent la même chose (rire).

Il y a une différence entre coucher avec un cadre supérieur ou un touriste ?

Déjà, baiser, c’est baiser, et plus encore dans notre secteur que l’idée est claire. Cela ne dépend pas du travail qu’ils ont mais de leur personnalité. Ce n’est pas la même chose s’il y a un touriste super stressé car il veut se détacher de sa famille et se libérer, qu’un cadre supérieur relaxé qui vient de clôturer un contrat et qui a réussi ce qu’il voulait.

A quelles autres professions se consacrent vos clients ?

A toutes, ici tout le monde viens, incluant les étudiants qui enfin réussissent à économiser cet argent pour être avec une prostituée.

Et les femmes?

Ce n’est pas très habituel, normal, mais une fois j’ai eu comme cliente une femme.

Mais une femme c’est facile pour elle d’avoir du sexe, pourquoi aurait-elle besoin de venir voir une prostituée ?

Oui, une femme a plus de facilité mais Barcelone est un endroit international, ici il y a beaucoup de gens qui sont de passages. Je ne sais pas exactement à quoi se consacrer exactement cette femme mais elle était du monde de l’art, elle était dans la ville pour peu de temps, elle était très attractive, d’environ quarante ou quarante deux ans et elle était très bien habillée. On est allée directement dans une des chambres de luxe de la Perla Negra BCN, elle m’a donné l’impression qu’elle ne voulait pas rester au bar avec les autres clients. Quand elle est arrivée j’étais allongée sur le lit vêtue d’une lingerie super sexy noire. Elle l’avait demandé ainsi. Elle a été très éduquée, on a parlé un moment et on a ouvert une bouteille de champagne. Elle m’a demandé de la déshabiller avec sensualité et lentement, de la caresser et d’embrasser sa peau. Je ne l’ai pas fait avec beaucoup de femmes mais celle-ci m’a énormément plu, car elle était très belle et intéressante. Je lui ai enlevée sa chemise et j’ai commencé à lui lécher les tétons, elle a adoré, elle a emmêlé ses doigts dans mes cheveux et elle a serré. Mes mains ont parcouru son corps, son cul, ses jambes ; je l’ai retourné et j’ai passé ma langue sur son dos pendant que mes mains serraient ses seins. J’en ai introduit une en dessous de sa jupe et je lui ai touché la chatte qui était mouillée, d’un coup j’ai eu une envie folle de la sucer, donc je lui ai demandé de s’allonger dans le lit car je voulais qu’elle ait un orgasme dans ma bouche. Entre les draps je lui ai enlevé tous ses vêtements, elle était parfaitement dépilée, j’ai vu comment fluée le liquide entre ses jambes, j’ai commencé à lui sucer le clitoris, je lui ai aussi caressé avec mes tétons, je voyais que tout l’enchanter mais moi aussi j’en profitais énormément. Ma langue a joué avec son clitoris, avec ses lèvres, avec ses aines, elle n’a pas tardé à avoir plusieurs orgasmes. Elle m’a demandé de lui mettre les doigts, donc j’ai commencé par un puis par deux et enfin par trois. J’ai bien vu que cette femme était super excitée donc j’ai continué ainsi et on est arrivé à faire un fist fucking.

Qu’est-ce qui t’a plu le plus?

Ce qui m’a le plus plu c’est qu’elle aussi voulait me donner du plaisir, et elle m’a fait un fist fucking impressionnant, le meilleur qu’on ait pu me faire. Je n’ai même pas utilisé une goutte de lubrifiant, alors que normalement je l’utilise toujours. On a eu des orgasmes plusieurs fois, je ne sais pas si sept ou huit fois, après on est allé se doucher avec ce quelque chose qui n’était pas de la tendresse, mais une énergie entre nous totalement différente à celle qui a avec un homme qui est purement baiser. En peignoir, on s’est allongées de nouveau sur le lit et on a ouvert une autre bouteille de champagne. On a discuté ; à la voir ainsi sur le lit, si belle et si agréable que j’ai encore eu envie de la manger, donc je lui ai léché la chatte avec tout le calme du monde. Après s’être reposée un peu plus, on s’est habillées et on est parti. Je ne l’ai plus jamais vu.

Vous aimeriez qu’elle appelle pour un rendez-vous un jour?

Oui, certainement. Je répèterai sans hésiter, en plus elle a été très généreuse avec l’argent et avec le service. Ce n’était pas une cliente habituelle, je suppose qu’il y a tant de possibilités de se revoir comme de ne jamais plus le faire. C’est une des choses que j’aime tant dans mon travail, des fois on rencontre des gens sensationnels et en plus tu couches avec eux et ils t’invitent à tout. 


Tout ne sera pas toujours aussi spécial….

Non, pas tout le temps, c’est pour ça que quand ça arrive, on ne l’oublie jamais.

Texte antérieur
La pouvoir des massages érotiques La pouvoir des massages érotiques jeudi 24 avril 2014
Texte suivant
 Le Rouge. La Couleur de l'Excitation Le Rouge. La Couleur de l'Excitation mardi 04 mars 2014