Blog Perla Negra BCN
Partagez:

Punters españoles, les champions d'Europe
Sexe et prostitution Services sexuels Escorts

Punters españoles, les champions d'Europe

lundi 30 janvier 2017

Des villages de deux ou trois mille habitants avec ses cinq ou six puticlubs. Cinq millions d'euros estimés par jour dans des frais punters. On parle aussi d'un village de Léon avec deux cents habitants qui a ses sept maisons closes. Une moyenne de deux ou trois visites par mois par homme. Un million et demi de baises par jour payé. Mais : quelle invention est ceci ? Ni plus ni moins que les champions d’Europe : les punters espagnols !

Le monde des putes et des gigolos concerne un ample pourcentage de la vie humaine. Baiser est une nécessité vitale, mais aussi, c’est important de se sentir désiré, et vénéré par les autres mâles et femelles. Plus tu baises, et meilleur, tu es. Et dans le pays Ibérique le message a calé plus que dans les autres. Voyons aujourd'hui comment c’est d'être punter en Espagne et d'autres punters connus du monde entier. Pour ceux-ci, nous avons jeté une main du livre le punter espagnol, d'Águeda Gómez Suárez, Silvia Pérez Freire et Rosa et Rosa María Verdugo Matés.

“Si j’étais russe, je viendrais aussi en Espagne baiser”

L'alcool et la folie font partie de l'image du pays. Des punters avec lesquels nous bavardons sur le sujet, nous disent que plusieurs de ce qui sont dans le club de striptease sont étrangers. "Ici, les gens viennent à s'amuser. Personne ne les connaît et ils peuvent faire ce qu'ils veulent. Il n'est pas si cher comme dans leurs pays et ils peuvent se monter un trio s’ils en ont envie. Si j'étais russe, je viendrais aussi en Espagne baiser".

En conduisant sur les routes secondaires, nous voyons les puticlubs avec leurs lumières néon au milieu de l'obscurité. "Là, il y a toujours de la fête. Surtout ceux qui sont près de la côte. Certains sont comme des hôtels de luxe, d’autres biens merdiques, mais tous fonctionnent. Ça, c’est parce qu’on aime aller aux putes. Et beaucoup. Quand je voyage en Europe, je ne vois pas ces clubs sur la route. C’est pour ça que quand les étrangers viennent, ils deviennent fous. "

Putes : le motif de leur succès.

Ça dépend du client, il y a un monde de raisons pour baiser en payant. Il y en a certains qui le voient comme un travail. Ils ont le besoin de baiser, point. Ils détestent les femmes parce qu'elles ont cette dépendance sexuelle et celles-ci leur demandent de l’argent en échange de les satisfaire.

Ils ne cherchent pas à bavarder avec l'escorte, et ne désirent pas non plus s'amuser avec elle. Ils veulent seulement baiser et rentrer à sa maison. Ça les dérange profondément, devoir payer pour baiser, mais ils n’ont pas le choix. Ils ne sont pas suffisamment attirants pour draguer, ni sympathiques pour se coucher avec la dernière qui reste sur la piste de danse. Cependant, ils ont besoin de baiser. Et ils doivent passer par là.

On peut aussi voir les escortes comme un service simple. L'un de ces clients nous commente "j'ai vu beaucoup de porno, et j’aime pratiquer ce que je vois avec une escorte. Je pourrais attendre pour connaître une fille qui veuille le faire, mais je n'ai pas de temps pour cela. Je préfère payer pour l'expérience avec une professionnelle. Sans complications".

En effet, ce qu'offre une escorte, est son corps et son catalogue de services. Pour beaucoup, aller au puticlub est la même chose que de se présenter à un lieu qu'ils ne fréquentent pas beaucoup, ils ne voient rien de bizarre d’y aller.

D'autres types de clients sont ceux qui ne voient pas au-delà des putes. Ce type de punter couche seulement s'il paie. Il passe totalement de draguer et il est plus qu’habitué aux bordels. Pour lui, c'est quelque chose de normal. Il pense qu'il fait l'amour" aux prostituées et qu'il est plus câlin et proche que d’autres clients. D'une certaine manière, il se croit l'ami des putes. L'unique qui les comprend et avec l'unique qu'elles veulent être. Enfin, un queque.

Punters espagnole connus

Ils disent que s’il sort à la télé, c’est un punter. Donc ça engloberait les monarques, les politiques, les sportifs, les chanteurs, les toreros, acteurs, journalistes et un long et cetera. Et là, les 7.000 euros d’amende qu’à dû payer un militaire retiré pour appeler le Roi “ soûlard, punter et salop ”.

En 2015, a sauté la nouvelle de David Bisbal impliqué dans une trame de prostitution VIP en Argentine. Dans la même année, se découvrait, le scandale des bordels de la Plage de Palma (Mallorca). Police et hommes politiques se perdaient dans des nuits de champagne et de sexe avec escortes russes sept jours par semaine. Ils voulaient seulement baiser à fond avec l'argent des autres. Le maire espagnol est très de ce style. Nous l'avons déjà vu plusieurs fois dans la presse.

Punters, nous le sommes tous

Allez, ne soyons pas faux. Punters, nous le sommes tous. En 2013, ils ont pris Justin Bieber en abandonnant le club le plus connu de Río de Janeiro, Centauro, par la porte de derrière et caché avec un drap blanc. Le pauvre garçon voulait une nuit discrète de putes et regardez ,comme il est sorti sur les couvertures de tous les journaux.

Et qui ne rappelle pas l'avancement et la chute de Tiger Woods, ce joueur de golf qui avait tout et à tout perdu. Le pauvre, il aimait juste baiser avec des putes, mais son épouse n’avait pas la même idée. Tout est tombé et les sponsors lui ont tourné le dos. Derrière sont restés ses nuits de putes à 60.000 dollars la soirée

L’acteur Charlie Sheen a proclamé aux quatre vents que dans sa vie, il à coucher avec plus de cinq milles femmes. La majorité, surement des putes, vu qu’il racontait qu’il avait dépensé 53.000 dollars en escortes.

Eddy Murphy, l'acteur connu nord-américain cherchait aussi une baise discrète, mais les EEUU la police cherche les punters et les condamne à une amende. Murphy a été surpris par une prostituée qui a résulté être un garçon.

Bref, tellement de punters, cherchant tellement de putes. C'est une chose mondiale, les hommes, nous avons besoin de baiser de temps en temps et de ne pas perdre le temps en attendant que la fille appropriée apparaisse. En Espagne, c’est pareil que dans tout autre pays, ce qu’il se passe, c’est qu’ici, nous le reconnaissons. Nous sommes des punters comme les autres.

Texte antérieur
L'acteur porno que tu as en toi L'acteur porno que tu as en toi lundi 06 février 2017
Texte suivant
CYBERDILDONICS: ARRIVE LE SEXE A DISTANCE LE PLUS RÉEL. CYBERDILDONICS: ARRIVE LE SEXE A DISTANCE LE PLUS RÉEL. lundi 23 janvier 2017