Tu t’es déjà demandé, mais profondément: qu’est-ce que le sexe? À quoi ej me férère avec le terme “sexe”?

Dans un langage commun, le terme “sexe” se réfère seulement à la copulation ou au coïte. Eh bien, cela veut dire tout simplement à l’insertion du pénis dans le vagin pour un plaisir sexuel, reproduction, ou pour les deux motifs. Pour la majorité de nous tous, avec le “sexe” nous nous référons seulement à la pénétration vaginale, en laissant de côté d’autres pratiques sexuelles entre des personnes du sexe opposé ou même entre homosexuels. Ce concept erroné à propos de la sexualité se doit que jusqu’à présent ça s’est focalisé dans un plaisir et les besoins du gendre masculin presque exclusivement.

Par contre, maintenant que nous essayons de surpasser ces barrières idéologiques et de gendre, nous pouvons tous commencer à penser au “sexe” comme un unique terme qui accueille toutes sortes de pratiques, depuis les “préliminaires”, l’avant du sexe pénétrant, jusqu’à la pénétration, qu’elle soit vaginale ou anal. Les préliminaires sont le standard d’une facette bien à nous en ce qui concerne notre condition humaine, qui implique un jeu sensoriel qui va plus loin que l’acte sexuel en soit. De plus, ils sont fondamentaux pour obtenir plus de plaisir dans l’acte sexuel, surtout pour le plaisir féminin.

La facette à laquelle nous nous référons, et qui nous permet de nos différencier d’autres espèces animales, est l’érotisme. Comme disait, le philosophe Français Georges Bataille, l’érotisme est “avant tout un exercice ou une tentative de communication”. Vu que le vertige de folie érotique se trouve dans les gestes, dans la communication sensuel-érotique et dans les actes préliminaires, jamais aussi bien dit, au sexe en soit..

Ici, nous allons t’expliquer des anecdotes et des curiosités sur les préliminaires, plus deux pratiques que tu pourras essayer avec ta fiancée ou avec une belle escorte à Barcelone. ;)

Zones érogénes

Nous savons bien que l’excitation génitale s’obtient avec la congestion, c’est à dire avec l’accumulation et vasodilatation de cette zone. Ceci arrive car ces zones sont très sensibles au touché. Par contre, il y a d’autres zones, plus lointaines que les génitales, qui augmentent l’excitation d’une manière inattendue. Les préliminaires ont la grande vertu de focaliser son attention aussi sur ces zones “extras” aux génitales.

En générale, le corps humain est très sensible au touché, et les expériences sexuelles sont très suggestives – ce qui est très excitant pour certains, pour d’autres, c’est inappréciable. Mais, si, il existe des zones érogènes que nous avons tous en commun. Les plus importantes, et paradoxalement les plus oublier de toutes, c’est le cerveau.

Le cerveau réactione d’une manière intense si quelqu’un nous caresse, comme si nous voyons quelqu’un qui reçoit une caresse, car la stimulation visuelle est un des quatre composants qui jouent un rôle fondamental dans l’excitation sexuelle. Les autres trois sont l’émotionnelle, la motivation et le psychologique, qui s’activent sous cet ordre depuis la stimulation visuelle. L’influence du cerveau dans l’excitation sexuelle est très grande et plusieurs études très significatives l’ont démontré. Une d’entre elles, est de l’Université de Californie et s’est achevé avec un groupe d’hommes homosexuels.

Premièrement, nous leur avons montré une vidéo où une femme leur caresse la jambe et une autre ou c’est un homme qui le fait. Successivement, ils ont vu la réaction de leur cerveau, en voyant que pour eux, c’était plus agréable la caresse de la femme. Par contre, ils ne savaient pas qu’en réalité… C’était la même femme qui leur touchait la jambe et la différence de sexe dans la vidéo était une touche audiovisuelle.

Après avoir vu l’importance du cerveau dans les préliminaires, nous allons te cartographier d’autres points plus connus que tu peux caresser, embrasser et câliner pour augmenter ton expérience sexuelle. Ceux-ci sont la nuque, la plante des pieds, la partie intérieure du genou et le lobe de l’oreille, entre autres.

Le sexe oral

Tacite, historien de l’empire romain, raconte que Néron, pendant qu’il torturait Octavia l’esclave de sa femme pour qu’elle confesse l’adultère lui répondait: “Le vagin d’Octavia est plus propre que ta bouche”. Eh bien, pendant l’époque romaine, la fellation et le cunnilingus étaient considéré des pratiques qui causaient plus d’infamie dans la réputation d’une personne. Par chance, maintenant, les temps ont changé, plus ou moins, et nous profitons très ouvertement du sexe oral.

Avant toute chose, il ne faut pas avoir honte ou,vivre cette partie du sexe comme un travail ou une compétition à qui la suce/le suce le mieux. Tu sais que le gain, au final, est le même pour tous. Le sexe oral est très important, nous pourrions dire que c’est le roi des préliminaires. D’ailleurs, nous osons et disons: c’est le roi du sexe. Le motif est simple ; il n’y a pas d’autre acte qui génère autant d’intimité, de complicité et de connexion humaine que le sexe oral. Pendant que le sexe pénétrant peut parfois être un acte mécanique, vu que l’espagnole est une langue très graphique et le définie comme le va et viens, ce n’est pas de même avec le sexe oral.

Peut-être qu’on peut donner quelques lignes pour le faire parfaitement, comme par exemple, ne pas utiliser les dents, mordiller mais très peu, mouillé en abondance avec la salive et avoir un contact visuel, mais dans ce préliminaire, simplement tu te donnes à ta partenaire sexuelle. De plus, il n’y a pas de règle écrite, un mouvement qui se répète, nue combinaison gagnante. Et, justement, ici réside ce qui le fait si spécial.

Ouvre la porte de derrière.

Il y a de l’espérance pour ceux qui ont envie d’échapper à la dictature du sexe vaginal. De plus, on peut substituer le préliminaire avec une pratique sexuelle indépendante de la relation pénétrative ? Oui. Alors, vous êtes prêt pour pouvoir explorer les merveilles de l’anus. Autant les anciens grecs comme la vaisselle des Mochicas du Péru peuvent démontrer qu’ils avaient une vrai dévotion pour tout l’anal. Pendant cette époque, ces pratiques, qu’elles soient avec pénétrations ou préliminaires, n’ont pas de relation avec l’orientation sexuelle de la personne, mais ce qui te définissait était plus la classe sociale de la personne avec qui tu allais coucher et avec qui tu pouvais faire les préliminaires que tu voulais.

Maintenant il est vrai qu’il y a une relation physiologique pour laquelle les hommes, depuis plusieurs années jusqu’à présent, reçoivent un grand plaisir avec la stimulation anal. Tous les hommes, ont le point G, ce point G est une glande qui se trouve juste en bas de la vessie et derrière le conduit anal. Cette glande, correctement stimulé, peut donner des sensations inattendues. L’annulingus, une pratique presque inconnue entre les hétérosexuels les plus audacieux, arrive à avoir des piques de plaisir très hauts pour le sexe masculin.

Eh bien… Les escortes de Perla Negra savent très bien comment le faire et comment te donner beaucoup de plaisir avec les préliminaires. Alors, bouge-toi et viens le découvrir!